Semelles dames

Semelles Dames biomécanique 3D et 3D+ conçues pour la pratique du cyclisme et les autres sports.

D’une légèreté exceptionnelle, les semelles dames allient tenue de pied et confort. Alignement, cheville-genou-hanche, elles libère le mouvement. Elles réduisent les pressions sur le pied et conjuguent puissance et performance, pour un volume tout en finesse.

Quelles sont les vertus d'une semelle biomécanique pour les dames ?

Les explications courantes pour citer les bienfaits des semelles pour dames sont qu’elles modifient les appuis plantaires. Soit pour satisfaire une insuffisance ou apaiser une souffrance. A l’instar des maux de pieds des Hommes, ces semelles Dames ciblent la correction des mêmes pathologies :

(tendinopathies – soulagement d’un pied creux – maintien d’un pied plat – correction de valgus – aponévrose plantaire – métatarsalgies – polyarthrite – épine calcanéenne – syndrome de Morton etc…)*

semelleZ logo du site

PATHOLOGIES DU PIED *

Les tendinites, ou tendinopathies, sont des maladies douloureuses des tendons, ces structures fibreuses qui relient les muscles aux os.

A tel point, par moment, ces douleurs peuvent devenir intenses au point de gêner les gestes quotidiens. Par exemple, les tendinites sont provoquées par des gestes répétitifs qui exercent une instance sans frein sur des tendons peu entraînés, mal échauffés ou fragilisés par une maladie ou des médicaments.

Toutes les parties du tendon peuvent être atteintes : le tendon lui-même, la partie reliée à l’os ou les gaines qui l’entourent.

Lire+

Le pied creux à long terme

Pas très dérangeant au début, cependant le pied creux peut devenir handicapant pour la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

Au-delà de la douleur de la voûte plantaire, un pied creux provoque également les symptômes suivants :

  • Crampes au niveau des mollets.
  • Ressenti de déséquilibre.
  • Appuis instables dans les déplacements.
  • Entorses.
  • Arche plantaire plus prononcée et plus courbée.
  • Sur le dessus du pied, une bosse correspondant à une courbure démesurée.
  • Désagréments pour enfiler des chaussures sans souffrir.
  • Ressenti permanent d’une tension dans la voûte plantaire.
  • Douleurs articulaires aux chevilles, aux genoux et aux hanches.

« Si un pied creux n’est pas traité avec efficacité, l’apparition d’autres affections podologiques douloureuses peuvent apparaître ».

Types de douleurs
  • Gros orteil douloureux : oignon du gros orteil, déformation du type Hallux valgus.
  • Cors au pied : corne, cors (durillons) et œils-de-perdrix.
  • Aponévrosite plantaire : L’aponévrose plantaire est une formation insérée en arrière sur l’os du talon (calcanéum), en avant à la base des orteils. Elle permet la répartition des pressions à la marche, possède un rôle d’amortisseur, et s’oppose à l’effondrement de l’arche longitudinale du pied. (Lire +)
  • Orteils en griffe : Déformation qui ne cause habituellement pas de douleur sur le dessus des orteils, mais peut créer des cors au bout de ceux-ci, ce qui peut devenir très douloureux.
  • Métatarsalgie : douleurs de l’avant-pied, en regard des métatarsiens (os longs de l’avant-pied qui s’articulent avec les phalanges des orteils). Il s’agit de douleurs semblables à des brûlures et qui se manifestent à la marche, en station debout prolongée ou à l’appui. (Lire+)
  • Bursite du talon : ou bursite calcanéenne, est une inflammation des bourses séreuses rétro calcanéenne (qui se situent dans la partie arrière ou inférieure du talon).
  • Problèmes posturaux : bascule du pied vers l’extérieur ce qui occasionne une instabilité d’autres articulations.

Les personnes qui ont les pieds plats subissent selon les individus, des douleurs situées dans la région plantaire. Dans ce cas, les troubles de cette pathologie peuvent aussi être articulaires, posturales ou musculo-squelettiques.

Indices les plus fréquemment des pieds plats
  • Sentiment d’instabilité sur les sols irréguliers.
  • Douleurs articulaires des chevilles.
  • Lancinements au niveau de la voûte plantaire.
  • Douleurs aux genoux.
  • Déformation du pied.
  • Renversement du talon et des genoux vers l’intérieur.
  • Démarche dite en canard.
  • Douleurs dans la région lombaire (bas du dos).
Si le pied plat n’est pas traité comme il se doit, des soucis peuvent apparaître

L’aponévrose plantaire est une formation insérée en arrière sur l’os du talon (calcanéum), en avant à la base des orteils. Cela dit, elle permet la répartition des pressions à la marche, possède un rôle d’amortisseur, et s’oppose à l’effondrement de l’arche longitudinale du pied.

Pratiques sportives

Elle est fortement sollicitée par les pratiques sportives, en particulier dans l’athlétisme, le marathon, le football, la danse… En particulier, sa rupture se voit au judo et au karaté.

Son atteinte chronique, sous forme d’épine calcanéenne ou d’aponévrosite plantaire se présente habituellement par des douleurs sous le talon, augmentant à l’appui, présentes dès le premier pas, diminuant par échauffement, et s’aggravant en fin de journée. (Lire+)

Parmi les maladies rhumatismales, la polyarthrite rhumatoïde est certainement l’une de celles qui a fait l’objet du plus grand nombre de progrès scientifiques au cours des vingt dernières années.

Ces progrès ont commencé au cours des années 1980 par une meilleure connaissance des mécanismes à l’origine de la maladie. Ensuite, le développement de traitements ciblés a apporté une amélioration de la qualité de vie des patients que l’on n’aurait pas pu imaginer il y a deux décennies. (Lire+)

Également connue sous le nom d’épine de Lenoir, l’épine calcanéenne est une excroissance osseuse qui se forme sous le talon en réaction à une hyper-sollicitation de celui-ci.

Elle entraîne une douleur vive à la marche et nécessite une prise en charge bien définie. Si tout le monde peut être touché, certains facteurs de risque prédisposent certains plus que d’autres. (Lire+)

Le syndrome de Morton est une compression d’un nerf sensitif situé au pied au sein du canal métatarsien.

Compression douloureuse

Le plus souvent, cette compression nerveuse se traduit par l’apparition de douleurs violentes en dessous et entre les orteils. Pour cette raison, ces douleurs sont souvent ressenties comme des décharges électriques, et peuvent remonter jusqu’à la cheville. De toute évidence, elles sont généralement provoquées par la marche ou la station debout prolongée, en particulier si les chaussures sont serrées.

En conséquence, la douleur peut être très intense, survenant par une crise aiguë, obligeant à se déchausser, et parfois à se masser le pied en pleine marche. (Lire+)

Comme tous les sites de confiance, semellez.com utilise des cookies afin de vous offrir une navigation sécurisée et un contenu adapté.

structure Hélicoïdale Spiralée

La spirale ou Hélix, fait partie de notre quotidien, nous la côtoyons et utilisons ses vertus tous les jours sans nous en rendre compte.

La forme spiralée se trouve en effet partout; dans le monde végétal, animal, minéral et dans le cosmos.
De la coquille d’escargot à la double spirale de nos chromosomes de l’ADN, elle est présente dans nos systèmes osseux, musculaire, nerveux, cardiovasculaire etc…

Le pied possède sa propre structure Hélicoïdale Spiralée très économique en volume et très performante en énergie.

représentation de la spiral effet semelle biomécanique - anatomie
Anatomie représentation de la spirale